Des Olympiens (Lyon Olympique Échecs) à Nancy !

Pendant ces vacances d’hiver, cinq joueurs du LOE, Tobias BIANCHI, Romain TAHAY, Olivier MATHIEU, Pierre JEANBART et moi-même, tous les 5 issus de l’équipe 2 du LOE qui évolue en Nationale 3 sont allés prendre place au très réputé festival de Nancy, réputé par l’organisation sans faille de Christophe PHILIPPE, MI de surcroît, nouveau Directeur Technique de la FFE et par l’originalité du tournoi : les joueurs sont groupés par ordre Elo de 10 joueurs et jouent un tournoi fermé, comme les maîtres ! ce tournoi est semble-r-il le seul du genre en France, ce qui permet de faire 9 parties combatives en toute ronde, du moins sur le papier. Les conditions de jeu au Conseil Départemental de Meurthe et Moselle étaient excellentes, de l’espace, un échiquier par table. Ce tournoi était donc parfait pour une bonne majorité de l’équipe du LOE. Pierre et Olivier évoluaient dans le tournoi F, Tobias et Romain dans le E et moi dans le C.

D’un point de vue purement résultat échiquéen, il faut admettre que nous avons été surclassé par nos confrères de jeu, non sans avoir donné le meilleur de nous même à chaque partie. Seul Olivier a su tirer un score honorable du tournoi grâce notamment à sa bonne maîtrise des finales.

Si ensuite on part du principe qu’on apprend toujours plus de ses propres défaites, l’équipe a fait un grand pas en avant ! le score est également dû à cet esprit combatif, telles les parties de Pierre qui cherchent toujours le meilleur dans l’attaque, n’hésite pas à sacrifier des pièces quand il sent la position, et cherche encore le gain même quand la partie est finie !! Avec un peu plus de pratique, cette technique finira par payer. Romain doit gagner un peu en confiance en lui et s’affirmera également comme un joueur redoutable compte tenu de son esprit stratège et sa précision dans le calcul des variantes.

2016/P1000913.JPG

Tobias, très bien préparé dans les ouvertures s’est fait prendre à plusieurs reprises par la préparation maison de ses adversaires : c’est le revers des bases de données, les deux joueurs peuvent s’en servir, et il faut donc apprendre à varier ses variantes pour ne pas tomber dans une préparation maison, ce qui, entre nous n’apporte pas de plaisir particulier à un niveau purement amateur. Pour ma part, c’était mon premier tournoi depuis 1997, soit 19 ans, et ce manque de pratique dans le rythme m’a fait défaut. Mon ami Quasch était très désolé d’avoir gagné une position où il s’est retrouvé dans les cordes pendant toute la partie ! Mais il faut savoir conclure une partie sans faute. L’essentiel est de ne pas être trop affecté par le moral surtout après 7 défaites consécutives et d’être toujours combatif jusqu’au bout et surtout de garder le plaisir de jouer, de tenter des choses et d’obtenir des positions prometteuses.

Un point un peu déroutant appliqué dans le tournoi est la cadence 1h30 + 30 secondes par coup (il n’y a pas de rajout de temps au 40ème coup), ce qui fait que lorsqu’on est en zeitnot c’est jusqu’à la fin de la partie. avec ce système, il faut apprendre à prendre des décisions un peu plus rapidement et plus sur l’intuition pour gérer son temps sur toute la partie.

Alors une déception ? pas du tout ! ce tournoi s’est déroulé dans une très bonne humeur, Tobias nous a fait découvrir les secrets de la cuisine lorraine tel un expert du Guide Michelin, et il a plus d’un tour dans son sac ! une très bonne expérience que nous sommes prêts à renouveler en défendant haut les couleurs Lyonnaises même dans la tourmente !

Philippe CHAMPION

Add Comment

Lyon Olympique Échecs fondé en 1905, le club n'a cessé d'évoluer pour devenir ce qu'il est aujourd'hui : Le deuxième club de France en nombre d'adhérents, proposant une infrastructure de 500m², des cours pour tous les âges, des formations d'animateurs, possédant un pôle handicap et bien d'autres choses encore...
Phone: 04 78 28 85 87
Fax: 06 10 60 60 75
5 Place du Marché
69009 LYON
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils