Handicap

Jeu d’Échecs et Handicap :
Pari gagné pour le LOE et le PSEJE (Pôle Social et Éducatif du Jeu d’Échecs), la FFE créé, pour la première fois de son Histoire, une commission Handicap ! (Président Frédéric LOYARTE)
La commission Handicap de la FFE

Côté déficients visuels, par exemple, tout le monde s’attelle à la tâche !
IBCA – International Braille Chess Association
AEPA – Association Echiquèenne Pour les Aveugles (Bernard DUTHOIT, Adrien HERVAIS et Olivier DEVILLE en sont les piliers !)


HANDICAP : On peut brutalement annoncer 4 sortes de handicaps où les patients et le Jeu d’Échecs peuvent tirer leur épingle du jeu !
– Les personnes en fauteuils roulants (qui ont toutes leurs capacités intellectuelles) qui peuvent trouver un grand plaisir dans l’étude des Échecs et de par là même venir tous les jours dans un club et trouver des Amis passionnés comme eux ! Dès lors on se demande pourquoi ils ne sont pas déjà pas des centaines dans nos clubs !
– Les non et mal voyants (Voir les actions passionnantes déjà réalisées et indiquées dans la rubrique de ce site basée sur ce thème)
– Les Autistes
– Les Trisomiques

Voici quelques dossiers du PSEJE qui peuvent vous être utile sur le site du PSEJE.


A noter que pour ces deux dernières actions un partenariat entre le Menara Échecs Club (Marrakech Maroc), le Lyon Olympique Échecs (Lyon France) et le Pôle Social et Éducatif du Jeu d’Échecs (France et Francophonie !) est en cours afin que les premières actions démarrent en janvier 2012. Les interventions sont prévues les matins de 9h à 11h ou de 13h à 14h.

Ce dossier à suivre s’avère passionnant à tout point de vue !

Si d’aventures vous avez de l’expérience dans ce domaine n’hésitez pas à nos contacter pour nous en faire part.

BUT DE L’ANIMATION
Au niveau individuel l’atelier stimule :
– Le fonctionnement sensoriel,
– L’autonomie, en restant à l’écoute des besoins, désirs,
– Les fonctions cognitives,
– La qualité et la quantité des interactions entre les personnes,
– L’image ou la perception que la personne a d’elle même.
Ceci peut se faire en privilégiant plutôt la valorisation des capacités physiques ou mentales de chacun.

Au niveau du groupe, le but de l’animation est de donner une âme, un sens et un intérêt à la vie en collectivité. Cela peut se faire en créant un climat,un dynamisme au sein de l’établissement visant à améliorer la qualité de vie et faciliter l’adaptation à la vie communautaire. Être avec et comme les autres et oublier son handicap.
– Permettre aux personnes handicapées de développer au sein des établissements leurs qualités intellectuelles, émotionnelles et sociales par la pratique d’une activité exigeante et ludique : le Jeu d’Échecs.
– Cultiver et éveiller chez les personnes handicapées des qualités nécessaires à la concentration, la volonté, la spatialisation, la mémoire, le respect de l’adversaire et celui des règles.

COMMENT INCITER LES PERSONNES HANDICAPÉES A PARTICIPER ?

– Ne jamais obliger à participer, toujours proposer afin de stimuler et donner envie.
– Expliquer l’intérêt du jeu, qu’ils vont passer un bon moment, que cela leur permettra de mieux connaître les autres…
– Permettre dans un premier temps d’être simplement observateur pour leur faire profiter de l’ambiance et dans un deuxième temps les amener à être participant.
– Tenir compte de leurs intérêts et non pas de ceux de l’animateur.
– S’adapter aux possibilités et aux capacités des personnes handicapées.
– Savoir valoriser et développer les capacités de chacun en leur donnant confiance.

Lyon Olympique Échecs fondé en 1905, le club n'a cessé d'évoluer pour devenir ce qu'il est aujourd'hui : Le deuxième club de France en nombre d'adhérents, proposant une infrastructure de 500m², des cours pour tous les âges, des formations d'animateurs, possédant un pôle handicap et bien d'autres choses encore...
Phone: 04 78 28 85 87
Fax: 06 10 60 60 75
5 Place du Marché
69009 LYON
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils