GENESE : MARIE DE MEDICIS & HENRI IV dans le Vieux Lyon (5ème) puis ce jeudi 26 mai de 18h à 20h à l’Hôtel de Ville de Lyon et sur la Place des Terreaux à Lyon 1er !

Des tas de photos extraordinaires ici !!

2016/100_3462.JPG 2016/100_3467.JPG
2016/100_3469.JPG 2016/100_3470.JPG
2016/100_3471.JPG 2016/100_3473.JPG
2016/100_3474.JPG 2016/100_3475.JPG
2016/100_3476.JPG 2016/100_3477.JPG
2016/100_3478.JPG 2016/100_3479.JPG
Dans le cadre de la Fête de la Renaissance et à l’occasion du 400ème anniversaire de la mort d’Henri IV, le Comité des Fêtes de la Ville de Lyon, le célèbre club de Lyon Olympique Échecs du 5 Place du Marché à Lyon 9ème et les Pennons de Lyon ont organisé, place Commette, une partie d’échecs vivante nommée « La TOUJOURS JEUNE »… (et donc en toile de fond le mariage de Marie de Médicis et de Henri IV à Lyon le 17 décembre de l’an 1600).

Trente deux acteurs amateurs représentant les pièces de l’échiquier, en costume d’époque se sont produits à trois reprises, à 14h30, 15h30, et 16h30 ce jour là mais ça c’était autrefois !

En effet ce jeudi 26 mai 2016 (c’était maintenant !!), directement sur la Place des Terreaux à Lyon 1er ce ne fut pas moins de 40 figurants (Porte Bannière, Brancardiers, Capitaine, Lieutenant accompagnés de leurs 32 pièces) et 200 personnes supplémentaires en costume (Pennons des 9 arrondissements et quartiers de Lyon accompagnés de nombreuses confréries du département du Rhône.
La partie mise en scène fut La TOUJOURS JEUNE, partie que disputa Adolf ANDERSEN (1818-1879) opposé à Jean DUFRESNE (1829-1893), et qui fut jouée à Berlin en 1852. Cette partie reste jusqu’à nos jours inoubliable, même si les modernes ont démontré par la suite, qu’elle ne fut pas tout à fait exempte d’erreurs.
Voici cette partie d’échecs animée :

– Mesdames,
– Messieurs,
– Seigneurs et gentes Dames,

– Je vais vous narrer le récit de Messire Campese, dit Champier, descendant de l’aristocratie des affaires, par René Thomassin, et ami du duc de Calabre et de Lorraine.
Son histoire donna lieu à un combat mémorable et aujourd’hui à notre jeu.

En l’an de grâce 1529, sa maison pillée par les émeutiers, Champier, acerbe et déçu, quitta la ville avec son épouse, Pelonne Bouzin toute d’or et de blanc vêtue. Ils regrettaient le temps d’autrefois mais gardaient fière allure et belle dignité dans leur campagne.

De l’autre côté de la montagne, un autre Seigneur régnait, Laurent Capponi qui avait été marié à Hélène de Gadagne, sœur du sénéchal de Lyon, et devenu baron de Crèvecoeur, seigneur d’Ambeyrieu, par sa seconde épouse, Pomponne de Bellièvre toute de rouge vêtue. Elle donnait au couple, son tempérament sanguin.

Les bouffons régnaient pour les divertissements :
– chez les Blancs, le Fou Rosemonde n’était jamais bien loin de sa Dame, le Fou Cerbère était fidèle à son Roi.
– du côté des rouges, on appelait le Fou de la Dame : La Barge, et celui du Roi était le bien nommé Fou : Gabiano.

Un jour, à la suite d’une mésentente concernant des terres, la colère éclata entre les voisins. Le combat fut engagé vivement.
Le Cavalier de la Dame blanche : Providence se mit en route avec celui du Roi blanc, le Cavalier Scipion.
Le cavalier de la Dame rouge était Aliette, pareil à une statue sur son piédestal, il se mit en place, et celui du Roi, le cavalier Cantimir, l’accompagna.

Chacun, de sa tour, suivait la bataille :
Dans le camp blanc, Dame Pelonne Bouzin, de sa Tour Albine, le seigneur Champier, de sa Tour Atrides ; chacun protégé et offensif.
Dans le camp rouge, la Tour de Dame Pomponne de Bellièvre nommée Strozzi imposait par sa grandeur et celle du Roi, la Tour Rosa, était belle et forte.

Tout le monde se mit en place pour ce terrible face à face : les pions soldats Blancs et les pions soldats Rouges, alignés, menaçant, chacun décidés à gagner pour son Roi et sa Dame.
Chaque camp a sa stratégie, Messire donna le signal et…

[g]…..la partie débuta…[/g][centre][bleu]
La “TOUJOURS JEUNE ! ” ANDERSSEN – Jean DUFRESNE jouée à Berlin en 1852

1.e4 e5 2.Cf3 Cc6 3.Fc4 Une belle partie italienne !

3…Fc5 4.b4!? Un sacrifice de Pion imaginé par le Capitaine de vaisseau William Davies Evans (1790-1872) et typique du style romantique. En attirant le Fou noir sur b4, les Blancs ont l’idée de gagner un temps pour avancer leur deuxième Pion au centre.

4…Fxb4 5.c3 Fa5 6.d4 exd4 7.0–0 d3!? Les Noirs veulent ainsi éviter que les Blancs puissent, plus tard, disposer de la case c3 pour leur Cavalier. Sinon 8… Cge7! Etait peut-être plus fort…

8.Fb3 Df6 9.e5 A l’attaque !

9…Dg6 (Si 9…Cxe5 10.Te1 d6 11.Db5+ et les Noirs ont perdu une pièce !)

10.Te1 Cge7 11.Fa3! Les Blancs sont parvenus à créer une forte position offensive en annexant les diagonales proches du Roi noir !

11… b5! Les Noirs veulent aussi attaquer !

12.Dxb5 Tb8 13.Da4 Fb6 (13…0–0? 14.Fxe7 Cxe7 15.Dxa5 et les Noirs ont perdu une pièce !)

14.Cbd2 Fb7 (Sur 14… Ca5, pour éliminer le Fou c4, Anderssen avait préparé un véritable coup de poignard 15.e6 !! fxe6 16. Txe6 et gagne !

15.Ce4 Df5 Cette Dame aime bien se déplacer !

16.Fxd3 Avec la terrible menace Cd6+ ! qui gagne la Dame noire !

16…Dh5 17.Cf6+ Premier sacrifice ! (17.Cg3! est moins jolie mais très efficace ! 17…Dh6 18.Fc1 De6 19.Fc4 Cd5 20.Cg5 Dg4 21.Te4 Cxc3 22.Fxf7+ Rd8 23.Txg4 Cxa4 24.Txa4 et les Noirs ont une pièce de moins !)

17…gxf6 18.exf6 Tg8 En position sur la colonne g !

19.Tad1! Deuxième sacrifice où toutes les pièces blanches se mettent en position optimale ! (19. Fe4 est encore plus fort paraît-il !)

19…Dxf3 (Une attaque noire qui a l’air décisive mais il fallait lui préférer le coup 19…Tg4!)

20.Txe7+! Troisième sacrifice !

20… Cxe7 21.Dxd7+! A l’époque les Dames avaient peu d’importance… Sauf peut-être la Reine VICTORIA !!

21…Rxd7 22.Ff5++ Echec double !!

22… Re8 (Si 22…Rc6 23.Fd7 échec et mat qui s’avère très esthétique !)

23.Fd7+ Rd8 24.Fxe7 Échec et mat ! Le Mat est effectué au moyen de seulement deux Fous aidés par un Pion !
[/bleu][/centre]

Commentaires de Christophe LEROY

Add Comment

Lyon Olympique Échecs fondé en 1905, le club n'a cessé d'évoluer pour devenir ce qu'il est aujourd'hui : Le deuxième club de France en nombre d'adhérents, proposant une infrastructure de 500m², des cours pour tous les âges, des formations d'animateurs, possédant un pôle handicap et bien d'autres choses encore...
Phone: 04 78 28 85 87
Fax: 06 10 60 60 75
5 Place du Marché
69009 LYON
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils